Six choses à savoir sur le Nouvel An chinois - 2018-02-16

Six choses à savoir sur le Nouvel An chinois Six choses à savoir sur le Nouvel An chinois

Adieu Coq de feu ! Aujourd'hui, 1,37 milliards de Chinois célèbrent le passage à l’année du Chien de terre. Au pays de Mao Tse Tong, le Nouvel An, c’est à peu près l’équivalent aux Etats-Unis de Thanksgiving, de Noël et du Superbowl réunis. Mais que savez-vous de cette fête familiale, la plus importante de l’empire céleste ? Et quelles sont les conséquences sur votre business ? CAP Express a mené l’enquête pour vous !

1. La date du Nouvel An chinois varie.

Contrairement aux Occidentaux, les Chinois utilisent un calendrier luno-solaire qui, comme son nom l’indique, s’appuie à la fois sur le cycle de la lune et celui du soleil. Le Nouvel An étant à l’origine une fête agricole (d’où son nom de Fête du Printemps), les astrologues l’ont logiquement fixé deux lunes après le solstice d'hiver afin de laisser au soleil le temps d’entrer dans le signe du Verseau (symbole du renouvellement de la vie). Voilà pourquoi le Nouvel An chinois a lieu chaque année à une date certes différente, mais nécessairement entre le 21 janvier et le 20 février inclus.

2. Chaque année est placée sous le signe d’un animal du zodiaque.

D’après la légende, tout a commencé avec le premier Bouddha, vers 2 700 avant notre ère. Celui-ci voulait célébrer le réveillon du Nouvel An avec tous les animaux. Bizarrement, seuls 12 d’entre eux – le Rat, le Buffle, le Tigre, le Chat, le Dragon, le Serpent, le Cheval, la Chèvre, le Singe, le Coq, le Chien et le Cochon – se seraient rendus à son invitation. Bien leur en a pris, car, pour les remercier, Bouddha leur attribua à chacun une année lunaire. En 2018-2019, et pour la première fois depuis 60 ans, c’est le Chien de terre qui sera à l’honneur. Reste à savoir si ce sera un bon cru. Mais, comme le Chien est synonyme de confiance, d’honnêteté, de générosité et de spiritualité, il y a tout lieu d’espérer que cette nouvelle année se déroulera sous les meilleurs auspices !

3. Les Chinois festoient en famille.

En Chine, les festivités du Nouvel An, c’est une affaire sérieuse. On se pare de ses plus beaux vêtements (rouge de préférence, car c’est la couleur du bonheur) ; on décore les maisons de papiers écarlates et de vœux calligraphiés ; on organise des danses de lions et de dragons pour terrasser les mauvais esprits ; on se grise de pétards pour effrayer Nian, un animal mythique et maléfique ; on honore ses ancêtres et ses aînés ; et, last but not least, on se retrouve en famille autour d’un bon repas. Surtout, on n’oublie pas de mettre les petits plats dans les grands, avec au menu : poissons (symbole d’abondance), nouilles (promesse de longévité), raviolis (gage de richesses futures) et gâteaux nián gāo (synonyme de croissance).

4. C’est le temps des vacances.

Qui dit Nouvel An dit vacances et la Chine ne fait pas exception. Tous les salariés ont même droit à une semaine de congés. Nombreux sont ceux qui en profitent pour rentrer chez eux. Car passer le cap de la nouvelle année hors de son foyer porterait malheur à toute la famille. Autant vous dire qu’on ne vous recommande pas d’improviser un petit voyage en Chine en ce moment ! Chaque année, les airs, les rails et les routes sont pris d’assaut par des centaines de millions de personnes et, en 2017, on a comptabilisé pas moins de 3 milliards de déplacements, tout moyen de transport confondu !

5. Les entreprises ralentissent la cadence.

L’image d’Epinal d’une Chine sans cesse industrieuse n’a pas cours pendant la période du Nouvel An. Les usines ferment leurs portes pendant au moins une semaine et elles mettront plusieurs semaines à retrouver leur cadence de croisière. Les travailleurs chinois profitent en effet de la période du Nouvel An pour changer de travail. Résultat : les usines se retrouvent en sous-effectif et les retards de production s’accumulent. On vous rassure tout de suite : la situation devrait être rétablie dès la mi-mars !

6. Les règles habituelles s’appliquent.

Nouvel An ou pas – les autorités chinoises appliquent les mêmes règles à l’import que d’habitude. Si vous comptez envoyer des marchandises en Chine, vous devez donc vous assurer :

  1. que vos produits sont bien autorisés. On s’abstient donc d’envoyer des peaux d’animaux, de l’amiante, des armes à feu, des produits pornographiques, des pierres précieuses ou encore des substances biologiques de catégorie B UN3373.
  2. que vous n’envoyez pas plus de cinquante livres, magazines ou journaux d’un coup, sous peine de voir votre colis refusé par les douanes
  3. que vous avez bien rempli les formalités administratives, en l’occurrence une facture pro-forma typographiée et en anglais

Allez, xīn nián hao !

Vous devez envoyer des marchandises en Chine ? Contactez CAP Express au 01 43 18 28 38. Nous serons ravis de vous accompagner !

Retour à la liste

Demande de devis gratuit

Besoin d’un devis en urgence ? Besoin d’une information ?

Demande de devis

Devenez client !

Profitez de nos avantages, assistance personnalisée, promotions, ...

Inscrivez-vous !

Avantages CAP Express

coche Rappel immédiat

coche Interlocuteur dédié

coche Devis gratuit

coche France – Europe - Monde

Témoignages

En savoir plus

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à notre newsletter

Envie de bénéficier des dernières offres CAP Express,
Et de rester au courant de nos actualités ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !!!